Thierry Fumey : : Technologie
Technologie de la Photographie
filet 950

Inversion

Introduction

L'inversion classique permet d'obtenir directement des images positives sur film, sans l'intermédiaire d'un négatif. Le film exposé est d'abord développé, ce qui forme une image argentique négative. Cet argent formant l'image négative est ensuite dissout dans un bain de blanchiment. Le film contient alors le complément de l'image négative, formé d'halogénures d'argent. Il suffit d'exposer uniformément ces halogénures d'argent pour former l'image positive lors d'un second développement.

Considérations d'ordre général

  1. Le film doit être à couche mince ou pauvre en argent de façon à ce que les hautes lumières du sujet correspondent au noircissement maximal du négatif. Cela permettra après inversion d'obtenir des blancs bien clairs. D'autre part, le noircissement maximal du film doit être élevé si l'on veut des ombres bien denses sur le positif (grain fin).
  2. Le premier révélateur doit être énergique, pour permettre un contraste élevé (en fait le contraste que l'on veut pour le positif). Il doit être un léger dissolvant de l'halogénure d'argent (grâce à la présence de sulfite) afin d'éviter que des grains exposés mais non développés subsistent dans l'émulsion et ne forment un voile après inversion. Ce révélateur ne doit pas être trop solvant non plus, car il solubiliserait les halogénures d'argent qui doivent servir à la formation de l'image positive.
  3. Le blanchiment, un bain oxydant de permanganate ou de bichromate, transforme l'argent de l'image négative en sulfate d'argent soluble.
  4. La clarification élimine les composés indésirables formés lors de l'opération précédente, et reforme également sur les sels d'argent les centres de sensibilité qu'ils avaient perdus lors de l'opération de blanchiment.
  5. La réexposition permet la formation d'images latentes dans les sels d'argent resensibilisés constituant l'image positive. Cette réexposition peut aussi se faire chimiquement lors du redéveloppement si le second révélateur contient des agents voilants.
  6. Le redéveloppement forme l'image argentique positive, dont les caractéristiques ont été déterminées lors du développement de l'image négative. Un révélateur papier convient à cette opération. Traiter suffisamment longtemps pour que les ombres atteignent de bonnes densités.
  7. Le fixage solubilise les halogénures d'argent résiduels. Utiliser de préférence un fixage acide tannant pour durcir la gélatine.

Formules

Formule du premier révélateur

  • Eau pour faire ............ 1000ml
  • Métol ............ 4g
  • Sulfite de sodium anhydre ............ 25g
  • Hydroquinone ............ 2g
  • Ammoniaque à 24% ............ 8ml
  • Bromure de potassium ............ 1g

Formule du bain de blanchiment

  • Eau pour faire ............ 1000ml
  • Bichromate de potassium ............ 9,5g
  • Acide sulfurique 98% ............ 12ml

Formule du bain de clarification

  • Eau pour faire............1000ml
  • Sulfite de sodium............200g

Protocole (à 20°C)

  1. Développement: 18 - 25 min
  2. Rinçage
  3. Blanchiment: 1 min, agitation constante
  4. Clarification: 1 min, agitation constante
  5. Rinçage
  6. Réexposition: 2 min de chaque côté du film face à une lampe puissante
  7. Redéveloppement: dans un révélateur papier, suffisamment longtemps pour que les ombres atteignent de bonnes densités
  8. Fixage: 5 min
  9. Lavage
  10. Séchage

Autres formules et protocole

Formule du premier révélateur

  • Eau pour faire ............ 1000ml
  • Métol ............ 2g
  • Sulfite de sodium anhydre ............ 90g
  • Hydroquinone ............ 8g
  • Carbonate de sodium monohydraté ............ 52,5g
  • Bromure de potassium ............ 5g
  • Sulfocyanure en solution à 51% ............ 3ml

Formule du second révélateur (inversion chimique et développement)

  • Eau pour faire ............ 1000ml
  • Métaborate Kodak (Kodalk) ............ 15g
  • Acide thiobarbiturique ............ 0,5g

Faire dissoudre un peu avant usage

  • Dithionate de sodium (90%min hydrosulfite de sodium) ............ 6g

Attention: le dithionate est un solide inflammable !
Attention: ce révélateur voilant est très puissant, la poudre ne doit pas se déposer sur des matériaux photosensibles !

Formule du bain de blanchiment

  • Eau pour faire ............ 1000ml
  • Bichromate de potassium ............ 9,5g
  • Acide sulfurique 98% ............ 12ml

Formule du bain de clarification

  • Eau pour faire............1000ml
  • Sulfite de sodium............90g

Protocole (à 20°C)

  1. Développement: 6 - 8 min
    Capacité: 0,4 m2 / litre
  2. Rinçage: 2 min
  3. Blanchiment: 1 min, agitation constante
    Capacité: 1,2 m2 / litre
  4. Clarification: 2 min (pas davantage), agitation constante
    Capacité: 1,2 m2 / litre
  5. Inversion chimique et redéveloppement: 8 min
    Conservation de la solution: 2 heures
    Capacité: 0,2 m2 / litre, usage unique
  6. Rinçage: 1 min
  7. Fixage: 5 min
    Capacité: 1,2 m2 / litre
  8. Lavage
  9. Séchage

La surface d'un film 135-36 est de 0,05 m2.